Découvez le communiqué de presse du séminaire Alimentation et Territoire.

SÉMINAIRE RÉGIONAL ALIMENTATION ET TERRITOIRE :
QUEL FONCIER AGRICOLE POUR LA TRANSITION ALIMENTAIRE ?

Alors que disparaît la surface agricole d’un département tous les 4 ans en France, du fait de l’artificialisation galopante des sols, alors même que la demande pour une production agricole plus locale et biologique semble exploser : 42% des consommateurs déclarent acheter régulièrement des produits en circuits courts.  Par ailleurs, il est de plus en plus difficile pour un agriculteur de s’installer notamment en circuits alimentaires courts de proximité faute d’un accès favorisé au foncier.

Pourtant, une multitude de solutions existent pour encourager une relocalisation de l’alimentation par l’accès au foncier ! Les CIVAM (Centre d’Initiatives pour Valoriser l’Agriculture et le Milieu rural), groupes d’agriculteurs et de ruraux,  accompagnent, depuis plus de 30 ans les acteurs de la transition agricole et alimentaire. Ils sont aussi engagés pour l’accès au foncier, notamment avec l’action Terres de Liens Bretagne et d’autres groupes CIVAM.

De plus, les collectivités territoriales se mobilisent en partenariat avec des acteurs publics pour proposer des dispositifs d’informations et d’aide à l’accès aux terres agricoles. Des initiatives à l’échelon communal ou inter-communal prennent également forme, à travers la mise à disposition de terres agricoles par la collectivité pour relocaliser l’alimentation.

Pour faire un retour sur ces dynamiques, les CIVAM de  Bretagne organisent le jeudi 25 avril prochain à Sciences Po Rennes le séminaire
“Alimentation et Territoire : quel foncier agricole pour la transition alimentaire ?”

Venez découvrir des solutions inspirantes pour penser différemment le foncier agricole à travers des retours d’expériences mises en place sur le territoire breton : à Belle-Île-en-Mer avec la constitution d’un groupement foncier commun, à Rennes avec l’agriculture urbaine, à Saint-Lunaire avec la création d’une AMAP, à Parthenay-de-Bretagne, où un paysan boulanger a créé un GFA avec ses consommateurs, ou encore dans le Pays de Brocéliande, où la collectivité a engagé une démarche active sur le sujet. La journée sera également l’occasion d’approfondir les enjeux du foncier agricole, avec une présentation d’expériences du département d’Ille-et-Vilaine, de l’action de la SAFER, des activités de Terre de Liens, de CIVAM Installation Transmission 35 ou encore de Rennes Métropole, autour de différents table rondes et ateliers participatifs.

Rendez vous le 25 avril à 9h30 à Sciences Po Rennes, 104 boulevard de la Duchesse Anne, 35700 Rennes

Retrouvez tous les détails de la journée ainsi que le programme détaillé sur notre site internet : https://atlassalimentation.org/

La journée est organisée par la FR CIVAM Bretagne, avec le soutien de Terralim et de Sciences Po Rennes.

 

NB : les inscriptions sont désormais fermées, rendez vous le 25 avril prochain à l’IEP de Rennes. Pour plus d’informations : gildasrenault1@gmail.com

Les actes des 6e Assises des transitions alimentaires locales sont disponibles !

Le 13 novembre 2018 se sont tenues les 6èmes Assises des transitions alimentaires locales à Bréal-sous-Montfort (35). De nombreuses initiatives en faveur d’une alimentation de qualité et de proximité et de multiples leviers d’action y ont été mis en avant par les divers intervenants. Les actes des Assises sont désormais disponibles ici : Civam-Assises2018.

Séminaire Alimentation et Territoire – 25 avril

Question d’actualité, le foncier agricole apparaît de plus en plus comme un instrument intéressant pour les collectivités territoriales pour penser et mettre en pratique la transition agricole, et plus largement alimentaire. Depuis 3 ans à travers son projet de recherche action ATLASS, la FR CIVAM participe à la réflexion autour de ces enjeux.

Comme prolongement de cette initiative, nous organisons avec nos partenaires le séminaire «Alimentation et Territoire, quel foncier agricole pour la transition alimentaire ? » le 25 avril prochain à Rennes. La journée est co-organisée par des étudiants de Sciences Po Rennes dans le cadre du Projet Bretagne.

Cette journée sera l’occasion d’échanger des retours d’expériences entre collectivités territoriales, pour proposer des solutions inspirantes à partir de témoignages d’élus, de paysans et de chargés de projet agriculture et alimentation. Des enseignants-chercheurs seront également présents pour réfléchir aux enjeux du foncier agricole en milieu rural et péri-urbain.

Au programme :

Deux tables rondes pour présenter les enjeux et échanger des solutions :

– Une table ronde pour présenter les résultats du projets ATLASS, avec l’intervention des acteurs des territoires pilotes en insistant sur l’aspect foncier des expériences étudiées

– Une table ronde pour penser le rôle des collectivités territoriales dans la transmission du foncier, en présence d’élus et de chargés de missions des collectivités territoriales partenaires.

Deux ateliers au choix parmi 3 ateliers pour approfondir les questions foncières et élargir la réflexion

 1. Comment gérer une démarche multi-acteurs pour favoriser l’accès au foncier agricole, à travers des retours d’expériences d’agriculteurs et d’associations favorisant l’accès au foncier

– 2. Penser le foncier agricole plus largement comme outil décisif pour la transition écologique, à travers une présentation des recherches d’enseignants chercheurs et un débat

– 3. Articuler dynamiques alimentaires territoriales et réflexion sur le foncier en milieu rural, pour favoriser l’émergence de sources d’approvisionnement à proximité des lieux de consommation, notamment en restauration collective.

Contacts pour informations et renseignements :

Gildas Renault : 07.50.39.26.98    gildasrenault1@gmail.com (organisation)

Blaise Berger : blaise.berger@civam-bretagne.org (contenu et questions sur ATLASS)

            Modalités d’inscriptions :

Tarif : 20€ par personne pour le repas réglable par chèque à l’ordre de « Asso Projet Bretagne ». Un reçu vous sera délivré

Vous pouvez nous faire parvenir vos chèques à l’adresse « Asso Projet Bretagne, Sciences Po Rennes, 104 Boulevard de la Duchesse Anne, 35 000 Rennes » ou payer sur place au début de la journée. L’inscription n’est pas remboursable. Merci de votre compréhension.

Pour s’inscrire, c’est ici !

Au plaisir d’échanger avec vous le 25 avril prochain !

Un grand merci pour votre présence !

Les Assises se sont bien déroulées, nous souhaitons vous remercier pour votre participation et pour vos contributions aux différents échanges de la journée. Nous étions 140 à réfléchir ensemble lors de cette journée. Elle nous a permis de partager des questionnements, de nous mettre en réseau et de trouver des pistes à explorer collectivement pour l’alimentation et l’agriculture de demain.

Les différentes ressources qui ont été évoquées au cours de la journée vont progressivement être mises en ligne sur ce site internet. Les résultats du projet ATLASS ainsi que les diaporamas de la journée sont dans l’onglet « Ressources » du présent site.

Retrouvez la vidéo du projet ATLASS :

Projet ATLASS 2016-2018 from FRCIVAM Bretagne on Vimeo.

Les Actes seront publiées au printemps et accessibles via le site internet.

Les campagnes à l’honneur !

Le monde rural est souvent considéré comme un sujet secondaire dans les débats. Les campagnes seront à l’honneur lors des Assises des transitions alimentaires locales.

Tout au long de la journée, une attention particulière sera portée au milieu rural. L’apport du regard des différents intervenants de la table ronde du matin mettra en lumière les transitions alimentaires en milieu rural. En fin de journée, Valérie Jousseaume, géographe à l’Université de Nantes nous invitera à prendre  du recul. Valérie Jousseaume, se propose de mettre en valeur les apports des espaces et des sociétés rurales à la réflexion actuelle sur la transition de civilisation dans laquelle nous semblons engagés. Quels sont les caractéristiques des  territoires ruraux  ? Ont-ils quelque chose à apporter à notre avenir alimentaire  ?

Valérie Jousseaume vient de créer une page facebook nommée « PlouK et PunK » qui porte « un regard positif, sensible et décalé pour les campagnes, les bourgs et les villes » avec pour but d’échanger et contribuer à imaginer et co-créer la société à venir.

Retrouvez son intervention lors de cette sixième édition des Assises, pour considérer ensemble l’avenir des campagnes, et l’alimentation de demain entre zones urbaines et zones rurales.

Des élus témoignent aux Assises !

Nous sommes heureux de vous présenter quelques témoignages d’élus qui alimenteront les échanges lors des ateliers de l’après midi.

montfort

Michel Maquère, élu référent sur le projet REPAS à Montfort Communauté viendra partager cette expérience tournée vers la mobilisation de tous les acteurs de la restauration scolaire et particulièrement la sensibilisation des convives dans les cantines scolaires lors de l’atelier F. La communauté de communes est peut-être l’une des premières de Bretagne à être entièrement couverte par des Projets Alimentaires d’Établissement.

Il témoigne : « C’est un sujet de société mais aussi politique dans le sens, l’agriculture va mal, que peut-on faire en tant que collectivité? Si l’action touche les cuisiniers, les enseignants et les élus, notre travail avec les enfants constitue le sujet essentiel de l’affaire, si derrière on fait fonctionner nos cantines différemment, l’idée est de participer à la formation des enfants sur les habitudes alimentaires. »

logobreteil-d411f

Joseph Le Lez, maire de Bréteil témoignera de l’expérience et des moyens mis en œuvre pour soutenir l’agriculture en tant que collectivité en mobilisant des réserves foncières. Depuis plus de 30 ans, sa commune a mené une politique foncière sur son territoire afin de maîtriser l’urbanisation et être en mesure de préserver le foncier agricole. Vous pourrez retrouver son témoignage lors de l’atelier B.

MEAD

Gilles Pérole, adjoint au maire de Mouans-Sartoux sera présent lors des Assises pour partager leur démarche lors de l’Atelier F. Mouans-Sartoux est aujourd’hui une référence nationale en matière d’alimentation. La commune est parvenue à un approvisionnement 100% issu de l’agriculture biologique dans la cantine municipale. Il pourra expliquer la manière dont la Maison d’Éducation à l’Alimentation Durable, labellisée PAT, valorise l’expérience de Mouans-Sartoux en proposant un cursus universitaire en lien avec l’université de Nice.

Il nous partage son engagement : « C’est par la volonté des collectivités locales mais aussi celle de l’État qu’on peut réformer en profondeur l’offre alimentaire publique et faire levier via de nouvelles pratiques plus écologiques, qui redonnent du sens au développement économique et social des territoires. »

 

Venez en apprendre plus sur ces expériences inspirantes !

Ateliers

En début d’après midi vous aurez le choix entre 6 ateliers auxquels vous pourrez participer :

* Atelier A : Accueillir la transition alimentaire, un nouveau gisement d’emplois ?

La transition alimentaire créé des emplois nouveaux dans les territoires ruraux. Mais comment, combien, où, pour qui, sur quels profils ? Plus, ou moins que le système alimentaire conventionnel, et avec quelle plus value en terme de qualité de l’emploi ? Ces questions restent aujourd’hui sans réponse claire. Comment éclairer les collectivités par des expériences concrètes et des études sur l’intérêt d’engager une transition agricole et alimentaire pour stimuler l’emploi ? Comment mobiliser les acteurs du territoire sur cette perspective de soutien de l’emploi local ?

Animateurs : Henri Rouillé d’Orfeuil de Résolis et Gilles Marechal du cabinet Terralim Rapporteure : Aurore Sauvaget du CIVAM IT 35.

* Atelier B : Financer sur le long terme les transitions alimentaires territorialisées

Les dynamiques alimentaires territoriales demandent de la permanence avec des budgets articulés et constants sur une durée importante. Les besoins de financements soutiennent de l’animation territoriale et des investissements matériels innovants. La plupart des financements guidé par la  logique de projet amène la conduite de démarches à court terme. Comment mobiliser les financements sur le long terme et de manière articulée ? Comment sortir du mode projet ponctuel et financer les transitions alimentaires à l’échelle des territoires sur un pas de temps générationnel, en lien avec différentes sources (citoyens, fonds publics, fonds privés….) ?

Animateur : Guillaume Février du CPIE Belle Ile en Mer
Rapporteure : Catherine Darrot d’Agrocampus-Ouest

Témoignages : Marc Jerome du Fonds de Dotation Perspectives

* Atelier C : Maîtriser le foncier pour une transition alimentaire

La maîtrise du foncier constitue une clé pour accompagner le changement d’échelle de l’alimentation locale. Pourquoi et comment préserver du foncier pour des productions à destination locale ? Comment mobiliser des leviers pour l’installation et la transmission de ces terres ? Comment les collectivités peuvent elles mobiliser des moyens pour soutenir la transition alimentaire ?

Animateur : Mikael Laurent du réseau Bruded
Rapporteure : Lysiane Jarno de Terre de Liens.

Témoignages : Joseph Le Lez, maire de Bréteil sur l’expérience de réserve foncière et de mise à disposition.

* Atelier D : Mobiliser les compétences des collectivités pour relocaliser l’alimentation

Projet alimentaire territorial, PLUi, Loi Notre, PCAET, loi GEMAPI : beaucoup de sujets arrivent à l’agenda des collectivités rurales. Les compétences des collectivités sont en pleine évolution notamment au niveau des EPCI. L’alimentation locale est un thème transversal qui peut toucher de nombreux aspects des collectivités rurales. Quelles sont les compétences obligatoires ou optionnelles des collectivités mobilisables pour relocaliser l’alimentation à travers différents processus ? Quelles compétences pour générer des moyens et des postures adaptées afin d’accompagner la transition alimentaire?

Animatrices : Alice Guais du Pays de Brocéliande et Sophie Pattée du CIVAM 29
Rapporteure : Valerie Le Vezo de l’AOCD.

* Atelier E : Connecter des consommateurs de produits locaux

Les technologies de la communication et de l’information accompagnent un segment de la relocalisation de l’alimentation. Les systèmes de paniers vente en ligne se développent de façon importante. Quels profils de consommateurs touchent les paniers de commande en ligne ? Quelle sont les complémentarités envisageables entre ces formes nouvelles de commercialisation et celles plus traditionnelles (magasins de producteurs, marché de plein vent, …) ?

Animatrice : Agnès Le Lay de La Marmite
Rapporteure : Vanessa Drouot d’Accueil Paysan 35

Témoignages :
Marie-Eve Taillecours sur l’expérience de Clic ta berouette
Présentation de l’étude menée sur le système de paniers Le Clic des Champs.

* Atelier F : Sensibiliser les convives par la restauration collective pour une transition alimentaire locale

La loi EGA vise 50 % de l’approvisionnement en produits local et bio à l’horizon 2022. La restauration collective représente une quantité de denrées alimentaires relativement faible (1 % des débouchés en circuits courts selon RA 2010). Le levier de la restauration collective semble se situer plutôt au niveau de la sensibilisation que des débouchés économiques. Comment la restauration collective génère t-elle des actions autour de la sensibilisation des convives et d’évolution des pratiques alimentaires ?  Comment l’approvisionnement de la restauration collective peut-elle constituer l’amorce d’une démarche globale de relocalisation de l’alimentation ?

Animateurs : Morgane Le Roy de Montfort Communauté et Pascal Aubrée de la FR CIVAM Bretagne
Rapporteure : Cécile Piel, Communauté de communes de Brocéliande

Témoignages :
Gilles Pérole, adjoint au maire de Mouans-Sartoux sur la Maison d’éducation à l’alimentation durable
Michel Maquère, élu référent du projet REPAS de Montfort Communauté

 

Lors de votre inscription nous vous demanderons de faire un premier choix et un deuxième choix dans le but d’équilibrer au mieux les différents groupes participants.

Les inscriptions sont ouvertes !

Au programme de la journée : table ronde avec des chercheurs et des praticiens, ruche aux idées sur des sujets qui vous intéressent et vous concernent, ateliers thématiques au choix animés autour de témoignages et retours d’expériences et ouverture sur les liens entre campagnes et villes avec l’intervention d’une chercheuse.

Pour participer à cette journée, et profiter de cette occasion pour échanger avec d’autres acteurs des territoires, n’hésitez pas à vous inscrire !

>> Je souhaite m’inscrire <<

Lors de votre inscription nous vous demanderons de choisir l’atelier auquel vous souhaitez participer sur les thèmes de l’emploi, des financements, du foncier, des compétences des collectivités, de la consommation et de la restauration collective.

Pour des raisons logistiques, merci de nous confirmer votre inscription avant le 05 novembre.

Nous vous attendons nombreux !