Des élus témoignent aux Assises !

Nous sommes heureux de vous présenter quelques témoignages d’élus qui alimenteront les échanges lors des ateliers de l’après midi.

montfort

Michel Maquère, élu référent sur le projet REPAS à Montfort Communauté viendra partager cette expérience tournée vers la mobilisation de tous les acteurs de la restauration scolaire et particulièrement la sensibilisation des convives dans les cantines scolaires lors de l’atelier F. La communauté de communes est peut-être l’une des premières de Bretagne à être entièrement couverte par des Projets Alimentaires d’Établissement.

Il témoigne : « C’est un sujet de société mais aussi politique dans le sens, l’agriculture va mal, que peut-on faire en tant que collectivité? Si l’action touche les cuisiniers, les enseignants et les élus, notre travail avec les enfants constitue le sujet essentiel de l’affaire, si derrière on fait fonctionner nos cantines différemment, l’idée est de participer à la formation des enfants sur les habitudes alimentaires. »

logobreteil-d411f

Joseph Le Lez, maire de Bréteil témoignera de l’expérience et des moyens mis en œuvre pour soutenir l’agriculture en tant que collectivité en mobilisant des réserves foncières. Depuis plus de 30 ans, sa commune a mené une politique foncière sur son territoire afin de maîtriser l’urbanisation et être en mesure de préserver le foncier agricole. Vous pourrez retrouver son témoignage lors de l’atelier B.

MEAD

Gilles Pérole, adjoint au maire de Mouans-Sartoux sera présent lors des Assises pour partager leur démarche lors de l’Atelier F. Mouans-Sartoux est aujourd’hui une référence nationale en matière d’alimentation. La commune est parvenue à un approvisionnement 100% issu de l’agriculture biologique dans la cantine municipale. Il pourra expliquer la manière dont la Maison d’Éducation à l’Alimentation Durable, labellisée PAT, valorise l’expérience de Mouans-Sartoux en proposant un cursus universitaire en lien avec l’université de Nice.

Il nous partage son engagement : « C’est par la volonté des collectivités locales mais aussi celle de l’État qu’on peut réformer en profondeur l’offre alimentaire publique et faire levier via de nouvelles pratiques plus écologiques, qui redonnent du sens au développement économique et social des territoires. »

 

Venez en apprendre plus sur ces expériences inspirantes !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s